FORUM DE GÉNÉALOGIE & D'HISTOIRES
Bonjour et Bienvenue sur votre forum de généalogie ,

Dites-nous ce que vous recherchez et posez-nous vos questions

https://www.vosoriginesyourroots.org/f1-questions-generales-forum-de-questions-posez-vos-questions-ici

Si vous êtes incapable de vous connecter : Écrivez à:
vosorigines@souches.com
Nous vous viendrons en aide le plus rapidement possible. Ne perdez pas patience et attendez notre réponse.

Bonne journée
Vos Administrateurs
Bienvenue


Bonjour et bienvenue sur ce forum de généalogie

Partagez vos trouvailles, posez-nous vos questions

Il nous fera plaisir de vous aider dans vos recherches
et à tenter de résoudre vos énigmes



Vous avez des faits historiques à raconter

Rendez-vous dans la section des blogues






Recherches de parents et de familles biologiques, amis



Vous préférez discuter de tout et de rien,

retrouvez les amis autour du vieux poële



Vous pouvez aussi discuter entre amis sur le chat du forum
https://www.vosoriginesyourroots.org/chatbox/index.forum?

Le forum sans publicités, c'est possible,

par l'acquisition de points ou de crédits


Sondage de satisfaction des services reçus

Derniers sujets
» SKOK, Anatol
Aujourd'hui à 06:06 par danielmasse

» BOUCHER, Ginette
Aujourd'hui à 06:03 par danielmasse

» BIGRAS, Michel Paul
Aujourd'hui à 06:00 par danielmasse

» Bisson, Yvette
Aujourd'hui à 05:53 par danielmasse

» PÉLOQUIN, DANIELLE
Aujourd'hui à 03:03 par danielmasse

» PÉLOQUIN, CLAUDE
Aujourd'hui à 02:58 par danielmasse

»  Leblanc. Régina
Aujourd'hui à 02:54 par danielmasse

» MAINGUY, Josée
Aujourd'hui à 02:47 par danielmasse

» MORIN Adjutor & PELOQUIN Yvette - Recherche de Parents
Aujourd'hui à 02:39 par danielmasse

» THERRIEN Michel - Décès
Hier à 22:07 par rogerblais

» MORIN Adjutor & PELOQUIN Yvette - Acte de Mariage
Hier à 22:05 par René Arbour

» LABBÉE, GASTON
Hier à 20:18 par danielmasse

» LANTIN, Serge
Hier à 20:15 par danielmasse

» DEMERS ROSALIE - Décès
Hier à 19:03 par Yvon Bertrand

» MILLER Samuel & L'ITALIEN Euphémie - au-delà du mythe
Hier à 16:53 par Gwindoline

» GAGNON Pierre & BONNOYER/BEAUNOYER Delia
Hier à 16:45 par René Arbour

» Carbonneau, Valérie
Hier à 09:18 par danielmasse

» Darveau, Lucien
Hier à 07:51 par danielmasse

»  Desgagné, Alfred
Hier à 07:47 par danielmasse

» Desmeules, Nancy
Hier à 07:44 par danielmasse

» PELLETIER, ETIENNE
Hier à 06:38 par danielmasse

» DUFOUR, MICHEL
Hier à 06:35 par danielmasse

» DUFOUR, Pierre
Hier à 06:33 par danielmasse

» DUFOUR, Rénald
Hier à 06:29 par danielmasse

» Dufour, Cyril
Hier à 06:26 par danielmasse

» DUFOUR, Laurent
Hier à 06:23 par danielmasse

» DUFOUR, Lise
Hier à 06:20 par danielmasse

» CARPENTIER, Royal
Hier à 06:17 par danielmasse

» JUTRAS, Renée
Hier à 06:12 par danielmasse

» GIASSON, Gabriel
Hier à 06:09 par danielmasse

»  Cameron, Ruth
Jeu 21 Fév 2019, 10:16 par danielmasse

» Néron, Louiselle
Jeu 21 Fév 2019, 10:12 par danielmasse

» Pelletier, Bébé Élyann
Jeu 21 Fév 2019, 08:02 par danielmasse

» LEMIRE, MAURICE
Jeu 21 Fév 2019, 07:53 par danielmasse

»  Angers, Gaston
Jeu 21 Fév 2019, 07:50 par danielmasse

» ANGERS, GUY
Jeu 21 Fév 2019, 07:46 par danielmasse

» Angers, Benoit
Jeu 21 Fév 2019, 07:43 par danielmasse

» ANGERS, MADELEINE
Jeu 21 Fév 2019, 07:39 par danielmasse

» Angers, Hugues
Jeu 21 Fév 2019, 07:37 par danielmasse

» ANGERS, Carmen
Jeu 21 Fév 2019, 07:31 par danielmasse

» Boudreault, Marc
Mer 20 Fév 2019, 17:37 par danielmasse

» Gallant, Jessica
Mer 20 Fév 2019, 17:35 par danielmasse

» GRAVEL, François
Mer 20 Fév 2019, 17:31 par danielmasse

» Louise Denis Lapierre
Mer 20 Fév 2019, 16:50 par Yvon Bertrand

» Dallaire. Jean-Guy
Mer 20 Fév 2019, 10:07 par danielmasse

» Daigle, Denise
Mer 20 Fév 2019, 10:04 par danielmasse

» Gagnon, Germaine
Mer 20 Fév 2019, 10:02 par danielmasse

»  Grondin, Nathalie
Mer 20 Fév 2019, 09:59 par danielmasse

» Garneau, Claude
Mer 20 Fév 2019, 09:57 par danielmasse

» DODIC, Grégorio
Mer 20 Fév 2019, 08:20 par danielmasse

» GROS-LOUIS, Gilles
Mer 20 Fév 2019, 08:17 par danielmasse

» Pilote, Jeannnette
Mer 20 Fév 2019, 08:08 par danielmasse

» PILOTE, Claude
Mer 20 Fév 2019, 08:05 par danielmasse

» PILOTE, Jérémie
Mer 20 Fév 2019, 08:01 par danielmasse

» Date et lieu de décès
Mer 20 Fév 2019, 07:26 par danielmasse

» Ernest massey epoux Laura levesque
Mer 20 Fév 2019, 07:23 par danielmasse

» Poulin beauce
Mer 20 Fév 2019, 06:12 par louisepoulin

» Carbonneau, Flore
Mer 20 Fév 2019, 05:30 par danielmasse

» Fontaine, Pierre
Mer 20 Fév 2019, 05:27 par danielmasse

» PAQUET Napoleon et DUMAIS Delima - Mariage ?
Mar 19 Fév 2019, 15:17 par René Arbour

» Vallerand. Noël
Mar 19 Fév 2019, 05:24 par danielmasse

» FREDETTE Gerard
Mar 19 Fév 2019, 05:17 par danielmasse

» Charbonneau, Suzanne
Mar 19 Fév 2019, 05:07 par danielmasse

» BLOUIN , STÉPHANE
Mar 19 Fév 2019, 04:57 par danielmasse

» Dufour. Réginald
Mar 19 Fév 2019, 04:50 par danielmasse

» Dodic, Grégorio
Mar 19 Fév 2019, 04:46 par danielmasse

» Génealogie
Lun 18 Fév 2019, 20:02 par Maya_45

» Disparu depuis 1970
Lun 18 Fév 2019, 19:12 par Justine

» CÔTÉ, ALICE
Lun 18 Fév 2019, 15:24 par danielmasse

» LAPOINTE Pauline
Lun 18 Fév 2019, 13:56 par danielmasse

» Informations manquantes famille Houde
Lun 18 Fév 2019, 13:53 par simbeau

» Présentation
Lun 18 Fév 2019, 12:53 par richardb7

» FISET, Paul-Émile
Dim 17 Fév 2019, 17:06 par danielmasse

» FISET, LORRAINE
Dim 17 Fév 2019, 17:02 par danielmasse

» FISET, LORRAINE
Dim 17 Fév 2019, 17:02 par danielmasse

Février 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Calendrier Calendrier

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 


Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum



Godefroid Nacké (Gottfried Nacke), l'ancêtre des Nacké du Québec

Aller en bas

Godefroid Nacké (Gottfried Nacke), l'ancêtre des Nacké du Québec

Message par Automne le Sam 24 Nov 2018, 20:46

Jean-Godefroid Nacké né Gottfried Nacke à Thoren, Saxe, Allemagne en 1758.  Je n'ai pas encore trouvé d'autres traces de ses origines ou de sa famille, car il est bien compliqué de trouver et de comprendre les archives d'Allemagne.   Il fut un soldat "Mousquetaire" des troupes de Brunswick venues au Canada pendant la Révolution américaine pour défendre la colonie britannique.  Il arriva à Québec le 6 juin 1776.  À la fin des hostilités, en 1783, il reçut sa décharge et il demeura au Canada comme 2,000 autres soldats allemands qui s'installèrent ici.  Il s'établit à Sainte-Marie-de-Beauce, se maria et il a eu deux enfants : une fille, Rosalie (5 enfants) et un garçon, Jean-Antoine qui transmit le patronyme avec 13 enfants.

J'aimerais vous raconter son histoire.  D'abord son service militaire, parce qu'il nous donne une idée de l'ampleur du travail et de la vie d'un militaire de cette époque.  Puis, des informations sur sa vie civile à Sainte-Marie en Beauce.

On peut connaître une partie de sa vie en suivant son régiment Von Riedesel. 
Le régiment Von Riedesel fut formé à partir du 2e Bataillon du régiment du Prince Friedrich avant que les troupes quittent Brunswick Wolfenbutel.  C'était l'un des quatre régiments de Mousquetaires envoyés au Canada avec un régiment de Grenadiers et un bataillon d'Infanterie légère.  

Les troupes de Brunswick incluant le régiment Von Riedesel partirent de Wolfenbutel le 22 février 1776 et marchèrent jusqu'au port de Stade sur le fleuve Elbe.  Ils embarquèrent dans dix vaisseaux du 12 au 17 mars et firent route le 22 mars vers Portsmouth en Angleterre où ils accostèrent le 28 mars.  À Portsmouth, les troupes allemandes sont passées en revue et intégrées aux troupes britanniques.

Le 13 avril 1776, la flotte de 30 vaisseaux allemands rejoint les 40 vaisseaux anglais à Plymouth et part vers le Canada.  Ils voient la terre en vue le 12 mai et arrivent à Québec le 1er juin.  Sous les ordres du général de Bourgogne, les troupes de Von Riedesel débarquent le 6 juin et le 7 juin elles se mettent en route vers Trois-Rivières.  Les troupes de Von Riedesel se composent du régiment de Von Riedesel, du régiment Hesse Hanau, du bataillon des Grenadiers de Brunswick, du régiment anglais McClean, d'une division des troupes du Canada et d'un groupe d'Abénaquis, d'Iroquois, d'Ottawas et de Hurons.  Ces troupes sont envoyées par la rive sud du Saint-Laurent par le Gouverneur Carleton.  Le régiment Von Riedesel combat deux escarmouches entre Québec et Trois-Rivières, les 8 et 9 juin 1776 et arrive à Trois-Rivières le 11 juin.  Le régiment continue de marcher jusqu'à Montréal.  Les Américains ayant abandonné le siège de Montréal, le 15 juin, les troupes de Von Riedesel se dirigent vers Chambly pour le cantonnement.  Le gouverneur Carleton envoie le régiment Von Riedesel et le bataillon de Grenadiers à La Prairie. Le régiment s'entraîne aux méthodes américaines.

Le 28 septembre 1776, le régiment Von Riedesel et deux divisions des Brunswickers se rendent à l'Ile-aux-Noix pour embarquer sur 103 bateaux et descendre le lac Champlain en expédition contre le général Arnold sous les ordres du général de Bourgogne. Mais, comme les troupes de relève arrivèrent en retard à Chambly, le général Von Riedesel reçut l'ordre de demeurer à l'Ile-aux-Noix avec ses troupes jusqu'à l'arrivée des troupes anglaises et d'aider à la construction de nouveaux ouvrages et d'organiser les provisions et l'équipement venus de Saint-Jean.  Le 30 octobre fut la fin des opérations pour 1776 et les troupes gagnèrent leurs quartiers d'hiver.  
L'hiver 1777 fut long et rigoureux.  Les régiments furent inspectés à la fin de février et au début de mars par le capitaine de Foy et ils furent trouvés en bonne condition.  

Le général de Bourgogne revint de Londres en mai 1777 pour commander toutes les opérations aux États-Unis.  Le régiment Von Riedesel forma l'aile gauche de l'expédition. Il embarqua à Saint-Jean le 13 juin et commença à remonter le lac Champlain jusqu'à Crown Point où il arriva le 26 juin. Le 30 juin, chaque soldat reçut une ration de 8 jours et voyagea à pied le long de la rive est du lac Champlain et campa à Three Miles Point le 1er juillet.  Plusieurs troupes s'étaient perdues dans les bois jusqu'au lendemain matin.  Le 2 juillet, les troupes allemandes rassemblées avancent jusqu'au Fort Independance, aile droite de la défense américaine du Fort Ticonderoga, et prennent part à un combat avec l'armée américaine. Une grande partie de l'armée américaine retraita jusqu'à Hubbardton au Vermont et fut suivie par 20 compagnies britanniques de l'Infanterie légère et des Grenadiers du général Fraser.  Le régiment Von Riedesel vint les rejoindre pour les appuyer.  La bataille de Hubbardton commença à 5 h, le 7 juillet, et se termina à 10 h avec la retraite des Américains vers Rutland.  Le régiment Von Riedesel se dirigea alors vers Skenesboro (Whitehall NY).  Il quitta cette place le 24 juillet pour rejoindre l'Hudson par la route via Fort Ann et Fort Edward laissant 50 Mousquetaires pour garder les communications et les lignes du Fort Ticonderoga.  Il fallut au régiment deux jours de marche pour parcourir 14 milles et atteindre le Fort Ann.  Le 29 juillet, l'armée marche jusqu'à Pine Plains à 2 milles du Fort Edward.  Le 30 juillet, l'armée allemande capture le Fort Edward et y demeure jusqu'au 11 août alors que l'armée repart et marche 8 milles le long de l'Hudson, vers le sud, pour se rendre au Fort Miller.  Ils y préparèrent l'attaque de Bennington et c'est le lieutenant-colonel Baum qui fut chargé de cette mission. L'attaque se fit le 16 août 1777et l'armée britannique fut décimée; seulement 9 Allemands et 6 Britanniques sur 723 hommes retournèrent au camp de Bourgogne. Baum fut tué lors de la bataille. Ce fut l'acte majeur de 1777 et de Bourgogne y perdit 15% de ses effectifs.  De Bourgogne garda ses troupes au fort jusqu'au 13 septembre.

Le 13 septembre, l'armée allemande traversa sur la rive ouest de l'Hudson à Saratoga et forma l'aile gauche.  Elle parcourait seulement 2 ou 3 milles par jour car il fallait enlever des obstacles et construire de nouveaux ponts afin de faire passer les bagages et l'équipement. L'arrière-garde les détruisait au fur et à mesure de leur avancée. Le 17 septembre, les trois colonnes du général de Bourgogne ont convergé à Swords Farm à 14 milles du Fort Miller.  Le 19 septembre, commença la bataille de Saratoga à Freeman's Farm. Le régiment Von Riedesel marche le long de la rivière pour contenir l'aile droite du général américain Gates.  Toutes les troupes furent en position à midi  et l'attaque débuta à 13 h.  Les Mousquetaires avancent dans les collines, les bois épais et les ravins boueux et maitrisent les Américains par l'arrière.  L'artillerie Hesse-Hanau ouvre le front américain.  Les coups de feu se font entendre tout l'après-midi et à 18 h 30, les unités américaines ont retraité vers le sud laissant la victoire aux troupes du général de Bourgogne.  Le 20 septembre, les officiers établirent les postes défensifs de Freeman's Farm.

Puis, après les défaites de Bemis Heights le 7 octobre et de Saratoga le 11 octobre et l'incapacité de retraiter après avoir été encerclés, les officiers ont discuté de la capitulation.  Une armistice a été signée le 15 octobre par les généraux Gates et de Bourgogne et le traité fut signé le 17 octobre.  Gates accepta que les troupes de De Bourgogne quittent avec les honneurs de la guerre en échange de la promesse que les soldats retournent en Europe et ne reviennent plus en Amérique.  À 10 h. le 17 octobre 1777, les troupes de De Bourgogne comptant 5, 895 hommes et 297 femmes ainsi que des animaux commencent une marche de 200 milles qui les mènera à Boston 21 jours plus tard.  Le 17 novembre, les Brunswickers furent emprisonnés dans les barraques du siège de Boston car les Américains ont violé le traité et les ont considérés prisonniers de guerre.  Ils y ont été retenus jusqu'en novembre 1778 (1 an), lorsque le Congrès décida de les transférer en Virginie.  Le régiment Von Riedesel fut contraint de marcher pendant un hiver rigoureux, sans tente ni équipement adéquat et est arrivé à Charlotte au milieu de janvier 1779.  Les soldats furent alors obligés de construire des maisons, de cultiver leur nourriture et de pourvoir à leurs besoins jusqu'à la fin de la guerre.  En mai 1780, il y avait 1,503 Brunswickers en Virginie.

La fin de la guerre en 1783 permit aux troupes de rentrer à la maison.  Des 5,723 hommes venus en Amérique, seulement 2,708 sont retournés en Europe.  Quelque 2,000 hommes allemands sont restés au Québec, parmi lesquels on trouve Gottfried Nacke  qui fut l'un des quatre soldats allemands à s'établir à Sainte-Marie en Beauce.  Les trois autres sont Charles Reussner, Jean-François Nappert et Nicolas Hamann. (Source Honorius Provost, Sainte-Marie -de-la-Nouvelle-Beauce, tome 2)

à suivre, sa vie civile.
Automne
Automne
Modérateurs

Messages : 929
Appréciation + ou - : 39
Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Verdon, Roy, Éthier, Lefebvre

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum