FORUM DE GÉNÉALOGIE & D'HISTOIRES
Bonjour et Bienvenue sur votre forum de généalogie ,

Dites-nous ce que vous recherchez et posez-nous vos questions

https://www.vosoriginesyourroots.org/f1-questions-generales-forum-de-questions-posez-vos-questions-ici

Si vous êtes incapable de vous connecter : Écrivez à:
vosorigines@souches.com
Nous vous viendrons en aide le plus rapidement possible. Ne perdez pas patience et attendez notre réponse.

Bonne journée
Vos Administrateurs
Bienvenue


Bonjour et bienvenue sur ce forum de généalogie

Partagez vos trouvailles, posez-nous vos questions

Il nous fera plaisir de vous aider dans vos recherches
et à tenter de résoudre vos énigmes



Vous avez des faits historiques à raconter

Rendez-vous dans la section des blogues






Recherches de parents et de familles biologiques, amis



Vous préférez discuter de tout et de rien,

retrouvez les amis autour du vieux poële



Vous pouvez aussi discuter entre amis sur le chat du forum
https://www.vosoriginesyourroots.org/chatbox/index.forum?

Le forum sans publicités, c'est possible,

par l'acquisition de points ou de crédits


Sondage de satisfaction des services reçus

Derniers sujets
» Suzanne Comeau
Hier à 21:46 par Martin

»  mariage Paul Dupuis Lucie Poulin
Mar 11 Déc 2018, 21:42 par rogerblais

» Un bonjour aleximontois
Lun 10 Déc 2018, 18:16 par Aleximontois

» Un bonjour aleximontois
Lun 10 Déc 2018, 18:16 par Aleximontois

» bujold /lareque
Dim 09 Déc 2018, 23:51 par René Arbour

» Famille Denis, Famille Castilloux, Paspébiac, Baie des Chaleurs
Sam 08 Déc 2018, 15:01 par René Arbour

» BEAUCHAMP Charles - MORIN Eulalie - Deces
Ven 07 Déc 2018, 08:35 par rogerblais

» Difficulté technique avec le site de la Société généalogique virtuelle du Québec.
Mer 05 Déc 2018, 14:50 par André Dubois

» FORTIER Joseph - de VARENNES Josephine
Lun 03 Déc 2018, 22:54 par Martin

» CHABOILLEZ DIT LEPINE Moise - BROUSSEAU Victorine
Lun 03 Déc 2018, 16:46 par René Arbour

» GUAY Marie Marthe Rachelle - Décès & GUAY Johnny - BLACKBURN Cecile - Décès
Lun 03 Déc 2018, 14:35 par Frisou

» Antoine PAQUET et Marguerite Lacelle
Dim 02 Déc 2018, 23:00 par René Arbour

» Marie Magdelaine Luineau/Louineau
Dim 02 Déc 2018, 11:11 par Jocelynou

» Louise Renaud / Alexis Ste-Marie
Mer 28 Nov 2018, 19:24 par jacquesdeslauriers

» Trois rivieres
Mer 28 Nov 2018, 10:33 par renee tetreault

» marriage d'Alexandre Patenaude et Exilda McCroncy
Mer 28 Nov 2018, 10:01 par langlois marc

» Bastarache
Mar 27 Nov 2018, 21:32 par Martin

» Boileau René, (1754-1831), personnalité importante de Chambly
Mar 27 Nov 2018, 17:47 par Automne

» Mariage entre Alfred Fournier et Horméline Boucher
Mar 27 Nov 2018, 09:49 par langlois marc

» MÉTIS
Sam 24 Nov 2018, 22:36 par René Arbour

» Godefroid Nacké (Gottfried Nacke), l'ancêtre des Nacké du Québec
Sam 24 Nov 2018, 20:46 par Automne

» Délia Fafard
Jeu 22 Nov 2018, 15:32 par RicYan

»  Les familles pionnières de la Nouvelle-France….
Mer 21 Nov 2018, 16:36 par René Arbour

» Ludger Champagne m Georgette Smith
Lun 19 Nov 2018, 17:26 par chagae

» Triste nouvelle !!!!
Lun 19 Nov 2018, 15:00 par dixpeny

» présentation
Dim 18 Nov 2018, 20:15 par Automne

» Je me présente
Dim 18 Nov 2018, 07:51 par Automne

» FORTIER Roger - Né 5 octobre 1919
Sam 17 Nov 2018, 22:04 par Martin

» TURCOTTE Delvas - PEPIN Lucie - FAMILLE - 6 enfants
Sam 17 Nov 2018, 22:03 par Martin

» Marie-Marthe-Rachelle Guay fille de Johnny Guay et Cécile Blackburn
Sam 17 Nov 2018, 18:02 par Frisou

» Louise Champagne
Sam 17 Nov 2018, 12:17 par rogerblais

» GUAY Marie Marthe Rachelle - nee le 7 mai 1923 - Chicoutimi
Sam 17 Nov 2018, 09:43 par René Arbour

» Marie Marthe Rachelle Guay
Sam 17 Nov 2018, 06:57 par Frisou

» Francois-Xavier Gelinas et Elmire Leblanc
Sam 17 Nov 2018, 06:40 par Rcantin

» GUAY Marie Marthe Rachelle - 7 mai 1923 - Chicoutimi
Sam 17 Nov 2018, 02:41 par René Arbour

» MANSEAU Aurelie ou Henrelie nee le 22 mars 1854
Ven 16 Nov 2018, 23:54 par René Arbour

» CHARETTE Chantal - Généalogie matriarcale:
Ven 16 Nov 2018, 23:30 par René Arbour

» Présentation
Ven 16 Nov 2018, 21:03 par Automne

» Je me présente
Ven 16 Nov 2018, 20:49 par Automne

» je me presente
Ven 16 Nov 2018, 20:45 par Automne

» Recherche Naissance de Adèle Trembay?
Ven 16 Nov 2018, 17:29 par jed

» CALENDRIERS - JULIEN ET GRÉGORIEN
Ven 16 Nov 2018, 15:01 par René Arbour

» Ontario
Jeu 15 Nov 2018, 15:37 par Yvon Bertrand

» adoptre-es du quebec
Jeu 15 Nov 2018, 15:14 par dixpeny

» GALARNEAU Louise
Mar 13 Nov 2018, 23:00 par René Arbour

» Actes de baptême d'Ernestine Dubois et de son frère Rodolphe
Mar 13 Nov 2018, 19:32 par André Dubois

» Ferdinand Larivière
Lun 12 Nov 2018, 13:46 par René Arbour

» Racine
Lun 12 Nov 2018, 10:39 par fraxavier

» Pellerin
Dim 11 Nov 2018, 22:23 par René Arbour

» Société généalogique virtuelle du Québec
Dim 11 Nov 2018, 19:31 par André Dubois

» Pellerin,Alphonse et Élisa Francoeur
Ven 09 Nov 2018, 09:33 par rogerblais

» Ferdinand Girard et Armenia Beautreau
Jeu 08 Nov 2018, 20:18 par Jocelynou

» Alderic Paquet
Jeu 08 Nov 2018, 16:18 par cobee48

» Naissance d'Ida Robertson
Mar 06 Nov 2018, 17:47 par René Arbour

» Olivette Gelinas,Sr
Dim 04 Nov 2018, 09:45 par Rcantin

» John Manley et Irène Ida Rajotte
Sam 03 Nov 2018, 08:31 par rogerblais

» Alcide Larivière
Jeu 01 Nov 2018, 23:25 par Martin

» Wilfrid Larivière
Mer 31 Oct 2018, 11:31 par Martin

» William Cormier
Dim 28 Oct 2018, 13:33 par Ancestranne

» Marie-Anne Ayotte
Ven 26 Oct 2018, 11:00 par René Arbour

» Louise Galarneau
Jeu 25 Oct 2018, 16:59 par René Arbour

» PLANTE Alexandrine - Qui est cette dame?
Mar 23 Oct 2018, 15:00 par René Arbour

» Pierre Groslot-Grosleau marié avec Marguerite Coutenay
Lun 22 Oct 2018, 17:43 par René Arbour

» Dubois et Lussier
Lun 22 Oct 2018, 14:39 par René Arbour

» Semaine Nationale de la Généalogie 2018
Dim 21 Oct 2018, 12:01 par René Arbour

» Joseph Bigras & Josephte Gauthier
Dim 21 Oct 2018, 09:17 par renee tetreault

» John Connolly & Margaret Doughan
Dim 21 Oct 2018, 07:58 par RDallaire

» Joseph Paquet & Marie Barbe
Jeu 18 Oct 2018, 21:31 par Quarantaine

» Joseph Chabrier Vaboncoeur & Marie Vanasse
Jeu 18 Oct 2018, 16:10 par Clémentine

» Hector Leblanc +Delphine Morissette
Mer 17 Oct 2018, 08:25 par jardinier

»  Isabel, Cécile
Mer 17 Oct 2018, 06:40 par daniel masse1958

» Mariage d'Élisabeth Laplante et Philéas Beseau(Bezeau)
Mar 16 Oct 2018, 17:45 par René Arbour

» Dubois, Association des familles Dubois
Mar 16 Oct 2018, 15:19 par André Dubois

» Institut Généalogique Drouin - Mise à jour de la section Acadie - Familles reconstituées
Mar 16 Oct 2018, 14:43 par Admin

» présentation
Mar 16 Oct 2018, 14:39 par Admin

Décembre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 


Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum



La formation des maîtres au XXe siècle.

Aller en bas

La formation des maîtres au XXe siècle.

Message par Invité le Mar 29 Oct 2013, 15:07

Genealpha a écrit:La formation des maîtres au XXe siècle
Pendant les deux premiers tiers du XX[e] siècle, la formation des maîtres au Bas-Saint-Laurent est laissée à la charge des congrégations religieuses. Les scolasticats et les juvénats des communautés de femmes et d’hommes qui se consacrent à l’éducation y forment leurs futurs membres et leurs écoles normales fournissent les enseignantes laïques brevetées pour les écoles primaires. À la suite des réformes de l’éducation au cours des années 1960, la formation des maîtres est soustraite aux institutions religieuses et confiée aux universités. Dans la région, c’est le Centre d’études universitaires de Rimouski, créé en 1969 et devenu l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) en 1973, qui assure désormais cette responsabilité essentielle du système public d’éducation.
Avant 1940, à peine une minorité d’enfants poursuivent leurs études après quatre à six années d’école primaire. Pour les filles, l’école normale constitue la voie privilégiée vers les « études supérieures ». À l’automne 1906, la première école normale dirigée par les Ursulines de Québec ouvre ses portes à Rimouski. Au cours des années 1910, l’établissement fournit déjà une trentaine d’institutrices diplômées par année. Dans la décennie 1940, l’élargissement des effectifs de la communauté lui permet d’assumer de nouvelles missions. Les Ursulines fondent une nouvelle école normale à Amqui en 1948 et répondent favorablement à plusieurs grosses commissions scolaires de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie qui sollicitent leur présence.
C’est toutefois la Congrégation de Notre-Dame du Saint-Rosaire qui demeure la plus impliquée dans l’enseignement primaire dans les parties rurales de la région. Elle déploie ses effectifs dans pas moins de 50 paroisses du diocèse de Rimouski et forme dans son école normale un nombre croissant de jeunes filles. D’autres communautés de femmes et d’hommes sont aussi impliquées dans l’éducation et la formation d’enseignants : les Servantes du Cœur-Immaculé du Bon-Pasteur de Québec, les Religieuses de l’Enfant-Jésus de Chauffailes, les Filles de Jésus, les Sœurs de la Charité de Québec, les Frères du Sacré-Cœur et les clercs de Saint-Viateur. Si l’enseignement primaire demeure un monopole féminin, le niveau secondaire et technique requiert un nombre croissant d’enseignants. L’école Tanguay, la seule école normale destinée aux garçons dans la région, ouvre ses portes à Rimouski en 1958.
Ce portrait peut laisser croire que les efforts pour fournir des maîtres compétents pour toutes les écoles de la région sont couronnés de succès. Il n’en est rien. Les congrégations religieuses sont constamment débordées par les besoins. La croissance exponentielle du nombre d’enfants d’âge scolaire, l’allongement du cours primaire de quatre à six années, puis l’école obligatoire, à compter de 1943, exercent une pression insupportable sur tout le système d’éducation. En 1940, à la veille du baby boom et de l’école obligatoire, à peine 19 % des 825 institutrices du Bas-Saint-Laurent détiennent un brevet élémentaire de l’école normale. La grande majorité des maîtresses d’écoles apprennent encore le métier sur le tas et se contentent d’un brevet de capacité décerné par le Bureau central des examinateurs. Le clivage, déjà visible au XIX[e] siècle, entre le rural et l’urbain, s’accentue entre la formation reçue à l’école de rang, à classe unique et à niveaux multiples, et celle qui est dispensée par les religieuses et les religieux dans les grosses écoles à plusieurs classes des villes et gros villages de la région. La déconfessionnalisation du réseau de l’éducation issue du rapport Parent s’accompagne de nouvelles exigences pour les candidats à l’enseignement. La plus conséquente allonge de plusieurs années la scolarité exigée pour les futurs enseignants. Une large part de la clientèle de l’UQAR, au cours des années 1970, est d’ailleurs formée de ces milliers d’institutrices œuvrant dans tout l’est du Québec qui suivent à temps partiel les cours de mise à niveau. La syndicalisation et les conventions collectives nouvellement négociées encouragent de plus ce retour aux études, car les échelles salariales font une large place à la scolarité des enseignants. Cette appropriation par l’université de la formation des maîtres amène aussi une spécialisation du personnel pour les différents groupes d’élèves : préscolaire et primaire, enseignement secondaire et adaptation scolaire.
Cette nouvelle façon de préparer les futurs enseignants à une profession de plus en plus exigeante à mesure que les champs d’apprentissage s’élargissent est arrivée à un certain stade de maturité. Aujourd’hui, après quelque 35 années de fonctionnement, le nouveau régime de formation des maîtres a démontré, malgré certaines lacunes, que c’est l’uniformisation des apprentissages et des pratiques qui constitue le principal acquis des réformes de l’éducation des années 1960. Cette professionnalisation de la fonction et le statut social qui en découle ont permis aux enseignants de jouer un rôle accru dans la société régionale au cours des dernières décennies du XX[e] siècle.

Jean-Charles Fortin, INRS-Urbanisation Culture et Société
25 septembre 2003
SOURCES :
FORTIN, Jean-Charles, Antonio LECHASSEUR et al. Histoire du Bas-Saint-Laurent. Québec, IQRC, 1993. 864 p.
« Les Ursulines à Rimouski, 1906-1981 », numéro spécial de la Revue d’histoire du Bas-Saint-Laurent. vol. VII, n° 2 (mai-août 1981). 56 p.
Source : http://www.encyclobec.ca/main.php?docid=306
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum