Bienvenue


Bonjour et bienvenue sur ce forum de généalogie

Partagez vos trouvailles, posez-nous vos questions

Il nous fera plaisir de vous aider dans vos recherches
et à tenter de résoudre vos énigmes



Vous avez des faits historiques à raconter

Rendez-vous dans la section des blogues






Recherches de parents et de familles biologiques, amis



Vous préférez discuter de tout et de rien,

retrouvez les amis autour du vieux poële



Vous pouvez aussi discuter entre amis sur le chat du forum
http://www.vosoriginesyourroots.org/chatbox/index.forum?

Le forum sans publicités, c'est possible,

par l'acquisition de points ou de crédits


Sondage de satisfaction des services reçus

Derniers sujets
» Imprimer Paul Émile CARBONNEAU
Aujourd'hui à 17:05 par Paulette

» Jules Richard - Rajout
Aujourd'hui à 12:12 par Paulette

» CARBONNEAU,Paul Émile
Aujourd'hui à 10:22 par daniel masse1958

» SCRAIRE, Danielle
Aujourd'hui à 08:26 par daniel masse1958

» BROCHU, Jacques
Aujourd'hui à 08:09 par daniel masse1958

» LADOUCEUR, Alain
Aujourd'hui à 08:03 par daniel masse1958

» LEBLANC, Frédérik
Aujourd'hui à 08:01 par daniel masse1958

» LAMOUREUX, André
Aujourd'hui à 07:58 par daniel masse1958

» Elizabeth Carrière de Lefaivre, Ontario
Aujourd'hui à 05:02 par Paulette

» Perron, Soeur Rollande
Aujourd'hui à 03:41 par GBRO

» Julien, Frère Jacques
Aujourd'hui à 03:40 par GBRO

» Giroux, Soeur Anne-Marie
Aujourd'hui à 03:39 par GBRO

» Gamache, Soeur Marie-Anne
Aujourd'hui à 03:38 par GBRO

» Desjardins, Soeur Denise
Aujourd'hui à 03:37 par GBRO

» Chénier, Frère Claude
Aujourd'hui à 03:36 par GBRO

» Arpin, Soeur Yolande
Aujourd'hui à 03:35 par GBRO

» Beaulieu, Soeur Yolande
Aujourd'hui à 03:34 par GBRO

» Omer-Ernest-Henri Carbonneau,
Hier à 08:19 par daniel masse1958

» Ré: Insérer des photos dans mes albums
Mer 16 Aoû 2017, 21:10 par François Pigeon

» Johnny beland di farrago
Mer 16 Aoû 2017, 16:16 par Paulette

» L'esclavage au Québec
Mer 16 Aoû 2017, 08:03 par Paulette

» Dumas, Soeur Georgette
Mer 16 Aoû 2017, 02:48 par GBRO

» Plante, Abbé Gildas
Mer 16 Aoû 2017, 02:47 par GBRO

» Parent, Soeur Noëlla
Mer 16 Aoû 2017, 02:45 par GBRO

» Bourgeois, Frère Joseph
Mer 16 Aoû 2017, 02:45 par GBRO

» Collection de photos de la famille Leroux.
Mar 15 Aoû 2017, 22:44 par François Pigeon

» gratte ciel N.Y
Mar 15 Aoû 2017, 09:49 par Paulette

» Recherche baptême Henri Paul Fortin
Mar 15 Aoû 2017, 09:30 par Paulette

» Sarrasin, Soeur Madeleine
Mar 15 Aoû 2017, 03:03 par GBRO

» Vigneault, Soeur Denise
Mar 15 Aoû 2017, 03:01 par GBRO

» Morin, Soeur Rita
Mar 15 Aoû 2017, 03:00 par GBRO

» Hervieux, Soeur Jacqueline
Mar 15 Aoû 2017, 03:00 par GBRO

» Amyot, Abbé Bernard
Mar 15 Aoû 2017, 02:59 par GBRO

» Mercier, Soeur Aline
Mar 15 Aoû 2017, 02:58 par GBRO

» Levasseur, Abbé Alphonse
Mar 15 Aoû 2017, 02:57 par GBRO

» Un homme disparait???
Lun 14 Aoû 2017, 19:04 par Justine

» enfanrt David Deshaies et Clérina Tourigny
Lun 14 Aoû 2017, 17:19 par Paulette

» Joseph Benoit et Charlotte Lemay
Lun 14 Aoû 2017, 17:15 par Paulette

» Dubois et Prud'homme: erreur ?
Lun 14 Aoû 2017, 10:31 par rogerblais

» Béliveau,Jean
Lun 14 Aoû 2017, 10:21 par daniel masse1958

» Massey,Jean-Paul
Lun 14 Aoû 2017, 09:36 par daniel masse1958

» GINGRAS, Simon-Pierre
Lun 14 Aoû 2017, 09:32 par daniel masse1958

» Gagné,Gustave
Lun 14 Aoû 2017, 09:29 par daniel masse1958

» PELLETIER, Denise
Lun 14 Aoû 2017, 09:24 par daniel masse1958

» Ré: Mary Leroux & Délima Leroux
Lun 14 Aoû 2017, 05:14 par Paulette

» Loiselle à Dawson Creek
Dim 13 Aoû 2017, 16:31 par Paulette

»  Bélanger ,Raphaël
Dim 13 Aoû 2017, 11:37 par daniel masse1958

» Georges Desrosiers, Mathilda Hebert
Dim 13 Aoû 2017, 09:26 par Paulette

» Lachance,Léonidas
Dim 13 Aoû 2017, 08:56 par daniel masse1958

» Lachance,Stéphan
Dim 13 Aoû 2017, 08:53 par daniel masse1958

» Lachance,Suzelle
Dim 13 Aoû 2017, 08:49 par daniel masse1958

»  Lachance,Louise
Dim 13 Aoû 2017, 08:47 par daniel masse1958

» Lachance, Lucie
Dim 13 Aoû 2017, 08:38 par daniel masse1958

» Lachance, Robert
Dim 13 Aoû 2017, 08:36 par daniel masse1958

» Lachance, Donald
Dim 13 Aoû 2017, 08:34 par daniel masse1958

» Alvine, sinon Florida
Dim 13 Aoû 2017, 07:10 par daniel masse1958

» Nécrologie
Sam 12 Aoû 2017, 23:04 par Rene Arbour (arbtexas)

» information décès
Sam 12 Aoû 2017, 15:01 par Paulette

» Presseault/Tiwesha
Sam 12 Aoû 2017, 12:53 par Justine

» Naissances en Nouvelle-Écosse
Sam 12 Aoû 2017, 12:26 par MartineCormier

» Garneau ,Annette
Sam 12 Aoû 2017, 11:48 par daniel masse1958

» Robichaud ,Fidèle
Sam 12 Aoû 2017, 11:43 par daniel masse1958

» Latulippe ,Marius
Sam 12 Aoû 2017, 11:40 par daniel masse1958

»  Lemay,Alphonse
Sam 12 Aoû 2017, 11:37 par daniel masse1958

» Welsh ,Sébastien
Sam 12 Aoû 2017, 11:35 par daniel masse1958

» Suzor,Gaston
Sam 12 Aoû 2017, 11:33 par daniel masse1958

» Julien ,Marcel
Sam 12 Aoû 2017, 11:30 par daniel masse1958

» Jobin ,Michel
Sam 12 Aoû 2017, 11:29 par daniel masse1958

» Cantin ,Edgar
Sam 12 Aoû 2017, 11:26 par daniel masse1958

» Pelletier,Alcide
Sam 12 Aoû 2017, 11:23 par daniel masse1958

» Bossé,George Étienne
Sam 12 Aoû 2017, 11:21 par daniel masse1958

» Cossette, Soeur Gabrielle
Sam 12 Aoû 2017, 03:34 par GBRO

» Lepage, Abbé Martin
Sam 12 Aoû 2017, 03:32 par GBRO

» Denis, André
Ven 11 Aoû 2017, 09:08 par daniel masse1958

» Demers, Yvon
Ven 11 Aoû 2017, 09:02 par daniel masse1958

Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 


Connexion

Récupérer mon mot de passe

Partenaires

créer un forum



Lignée de Thomas Collard

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:15

andresimard a écrit:Bonjour,
Je suis né à Berthier-sur-mer et je suis un descendant de Thomas Collard, du côté de ma mère. Il était mon arrière-arrière-arrière grand-père. Sa fille, Naflette ou Néflette, a épousé F.X. Bilodeau. Ma mère est une Bilodeau. Thomas Collard a été marié trois fois. Une 1ère fois avec Marie-Louise Luce Crépin en 1813. Deux enfants sont nés de cette union. Il s'est marié une seconde fois avec Marie-Félicité Jobidon en 1825. Six enfants sont nés de ce second mariage. Puis il a épousé Agnès Wapistan en 1828 et trois enfants sont venus de ce mariage.
J'aimerais savoir si la 2e épouse de Thomas Collard, soit Marie-Félicité Jobidon, était aussi autochtone? Cette Marie-Félicité Jobidon était la mère de Naflette.
Je sais que M Serge Goudreau a fait une recherche sur la lignée de Thomas Collard, mais je n'arrive pas à communiquer avec lui n'y à retrouver les résultats de sa recherche.
Peut-être que quelqu'un ici peut m'aider?

Merci
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:16

quote="Genealpha"]Bonjour

Le père de Thomas Collard était du Calvados

Des Montagnais au Calvados ? ça me surprendrait

Arrow Arrow C'est plutôt du côté des épouses mais ça reste à prouver

Avez-vous vu ce texte ? J'imagine que oui

"Ma mère me l'a dit"
Une énigme patronymique

par Jean Poulin1

Lucien Collard a écrit une belle "rhétorique humoristique" sur une '"énigme patronymique": Il a rapporté qu'un cousin de son père, curé de l'Ascension, lui a fait, lors d'une conversation sur les Collard, une confidence sur son arriere-grand-père, un dénommé Thomas Collard, époux de Louise Crépin. Il écrit: "Feignant de me laisser croire que c'était presqu'un secret du confessionnal, il Monsieur le Curé Collard osa m'apprendre que le dit Thomas Collard, navigateur de profession, voguant chaque printemps vers la Côte-Nord du Saint-Laurent afin d'échanger des marchandises contre des peaux de fourrure, brigua par son absence cette année-là, pendant tout l'hiver pour ne revenir qu'à l'automne suivant.

Il va sans dire que son épouse, Louise Crépin, pensa d'abord à un naufrage. Aussi la famille s'empressa-t-elle de s'enquérir auprès d'autres navigateurs dans le but de connaître les raisons de ce non-retour. Mais quand le navigateur fit son apparition, accusant un an de retard, les mauvaises langues laissèrent soupçonner qu'il avait vécu avec une Indienne pendant cette période.

Ce récit du Curé Collard, me confirmait ce que m'avaient laissé savoir mon père et l'oncle Thomas concernant cette affaire d'Indienne. Quelques années plus tard, alors que le Premier Ministre nous confiait la responsabilité d'une élection partielle pour le comté de Saguenay, le Ministre Lucien Cliche m'assigne le territoire depuis Forestville jusqu'à Chutes-aux-Outardes. A mi-chemin se trouve la réserve de Betsiamites près de la rivière Bersimis. Les Indiens ne participant pas à l'élection, je devais me rendre sur la réserve afin d'organiser un bureau de votation pour les quelques Québécois travaillant au magasin.

Me présentant à un Monsieur Fraser, administrateur de la réserve et gérant du magasin, ce dernier m'apostrophe par: Ah! c'est toi, le député Collard? Vous l'avéz bien dit, lui répliquai-je en ajoutant qu'il devait être le Monsieur Fraser que l'on m'avait recommandé de rencontrer.

Suivit une conversation sur la possibilité d'installer un bureau de votation alors que plusieurs personnes assises près d'un poële, semblaient épier tout ce qui se disait avec un certain intérêt. Comme je devais revenir le lendemain et que, dans l'intervalle, je désirais faire connaissance avec deux ou trois familles d'Indiens, je demande à Monsieur Fraser de me suggérer une personne pouvant m'accompagner pour faire ces visites. "Certainement que je vais te suggérer une escorte, de dire Monsieur Fraser. "Tiens! Voilà un monsieur qui porte ton nom. C'est Roger Collard qui va te diriger. Veux-tu aller avec lui Roger?", demande Monsieur Fraser à ce Collard, qui lance comme réponse: "Certainement Monsieur Fraser."

Je regarde cet homonyme avec stupéfaction en notant qu'il a l'allure virile et québécoise, mesurant près de six pieds. C'est alors que nous partons ensemble afin d'aller visiter quelques familles. Comme il semblait plutôt timide, je lui demande d'abord s'il parle la langue indienne. Il me répond affirmativement en ajoutant que c'est la première langue qu'il a apprise. Je lui rétorque que c'est la première fois que je rencontre un Québécois pouvant parler si bien le français et l'indien.

Afin de dissiper toute ambiguité, il m'affirme être un Indien à 100%. Je ne lui pose aucune autre question concernant sa nationalité, croyant que cela semble l'ennuyer. Nous entrons donc dans un genre de campement assez convenable où loge une famille Collard. Le père étant absent, je m'adresse à sa femme qui me répond en indien. Roger me dit qu'elle parle mal le français. Je questionne des jeunes enfants qui me répondent avec un très bon français. Nous visitons deux ou trois autres familles de Collard et c'est à peu près la même réaction que j'observe. Je remarque qu'il est impossible de savoir d'où proviennent leurs parents et grands-parents comme si cela était un secret à ne pas dévoiler à des étrangers ou bien que la timidité les portait à être peu loquace.

Ayant passé devant le presbytère, je remercie mon compagnon Roger Collard, en l'informant que j'allais visiter le Curé de la réserve. Tout de suite j'explique au Père Gagnon (incertain de son vrai nom) l'histoire de mon arrière-arrière-grand-père, un dénommé Thomas Collard, époux de Louise Crépin, laquelle le soupçonnait d'avoir vécu avec une Indienne pendant son absence d'un an. Aussi quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer ici, dans la réserve, des Indiens portant le nom des Collard Serait-ce des descendants de ce Thomas Collard, lui demandai-je?

Le père Gagnon me donne des explications à l'effet que les Indiens avaient des coutumes qui expliquent les raisons pour lesquelles ils portent des noms français, surtout dans cette partie du Québec. Votre arrière-arrière-grand-père étant un navigateur faisant le commerce des fourrures, partait de Québec vers la Côte-Nord et, aussitôt ancré dans un poste ou réserve, engageait des jeunes Indiens afin d'en faire des matelots pendant plusieurs mois, jusqu'à l'automne, alors qu'il les ramenait à leur réserve.

Comme les noms des Indiens étaient difficiles à prononcer, plusieurs d'entre eux adoptaient le nom de leur maître-navigateur. C'est la raison pour laquelle vous pouvez trouver dans la réserve des Collard, Gagnon, et autres noms français que portent les Indiens. Le même phénomène s'est produit là où se trouvaient des navigateurs de langue anglaise.

Et le père Gagnon d'ajouter qu'il y avait, parait-il, une certaine mode à l'effet que l'Indien recevant un étranger dans sa tente, lui offrait d'avoir des relations avec sa femme et le père de compléter: ce n'était certainement pas un comportement très populaire.

Plusieurs années se sont écoulées, alors que le Curé Collard, résidant à proximité de mon bureau, venait presque chaque semaine me raconter tout ce qui concernait les familles Collard. Il va sans dire qu'il a fallu que je lui raconte à plusieurs reprises cette rencontre avec les Indiens portant le nom Collard.

Respectueux envers ses ancêtres et en particulier à l'endroit de son arrière-grand-père, le navigateur Thomas Collard, le Curé Léonce Collard m'a souvent répété que la première explication du Père Gagnon était la seule plausible quoiqu'en ait pensé à soupçonner son arrière-grand-mère Louise Crépin.

Enfin,notre vénérable curé Léonce Collard se portant garant de l'honneur de ce vaillant navigateur qu'était Thomas Collard et de son épouse Louise Crépin, offrit ses dernières années de prières et de méditations célestes à leurs intentions, espérant les rejoindre paisiblement dans l'au-delà. Il rendit l'âme en 1983. (...)

Lucien Collard

Nous tenterons, dans les lignes qui suivent, d'apporter certains éléments permettant d'alimenter la discussion dont fait si bien état Lucien Collard.

Une souche Collard

Les auteurs (2) nous apprennent qu'il y a deux souches "Collard" au Québec. La souche dont Lucien est le fruit, origine de Joseph Collard, arrivé en Nouvelle-France à l'aube de la conquête.

Ce Joseph épouse Catherine Lespagnol, le 16 août 1757, à Québec. S'unissent successivement un de leurs fils respectifs: Joseph et M.-Thérèse Lemire à Québec le 30 septembre 1783, Thomas et M.-Louise Crépin à L'Ange-Gardien le 16 février 1813, Joseph et Elizabeth Aubin à Saint-Pierre le 11 août 1840, Louis et M.-Malvina Gauthier à Laterrière le 13 février 1882, et Lionel et Clémence Larouche ces derniers étant les parents de Lucien.

De ceux-ci, les trois premiers canadiens-français, soit Joseph, Joseph et Thomas, ont été des "Capitaines des Postes du Nord" (3); ces mêmes auteurs nous apprennent que seule cette souche de Collard a fréquenté les Postes du Nord au moment où des Amérindiens ont adopté ce patronyme.

Les Postes du Nord

Ces Postes ont été appelés Traite de Tadoussac ou Domaine du Roy ou Postes du Roy et ce, avant et après la conquête. Léo-Paul Hébert (4) trace l'étendue de ces Postes: "...sur la rive du Saint-Laurent, le Domaine comprend tout l'espace compris entre l'Ole aux Coudres et la rivière Moisie. Au sud la limite était une ligne allant de la pointe nord-est de l'Ile aux Coudres à la source de la rivière Métabetchouan. Au nord, le Domaine s'étendait indéfiniment. En 1759, après la conquête, le Domaine du Roy fut gardé intact (...) [ cette même époque] Les Postes qui sont en activité (...) sont Tadoussac, Chicoutimi, les Ilets-Jérémie, Sept-Iles et Portneuf. Les missionnaires desservent aussi Les Eboulements et La Romaine"; ils desserviront ensuite Natashquan, etc.

       De quelles activités les Postes du Nord étaient-ils le théâtre? Jacques Frenette(5) nous apprend que: "les concurrents de la compagnie de la Baie d'Hudson sur la Côte-Nord étaient souvent de petits marchands américains indépendants qui sillonnaient la côte à bord de leurs schooners [goëlettes]. évitant les douanes, ils étaient en mesure d'offrir les meilleurs prix. Ils n'avaient également à débourser aucun frais relié au maintien de postes de traite. Ils n'accordaient aucune avance aux chasseurs. Leur investissement était donc limité, les frais réduits et les risques de perte plutôt faibles. Il y avait aussi des commerçants résidents. Leur concurrence était moins menaçante. Tout comme la Compagnie de la Baie d'Hudson, ces marchands devaient payer des taxes, des douanes ou des loyers. Il y avait encore des colons et des industriels qui accaparaient une partie du commerce des fourrures. Enfin (...), des commerçants canadiens indépendants achetaient aussi des fourrures au comptant qu'ils revendaient à des grossistes à Québec ou à Montréal. Ils économisaient également sur leurs coûts d'exploitation en n'ayant, par exemple, à peu près aucun établissement à supporter.

       Un des ces trois capitaines Collard (6) aurait-il donné naissance à un enfant qui allait devenir l'ascendant d'une lignée amérindienne Collard? Voyons si les habitudes de vie des Canadiens et des Amérindiens, sur la Côte-Nord à cette époque, étaient propices au métissage.

Le métissage

Nous ferons nôtre une excellente étude de Léo-Paul Hébert(7) selon laquelle: "Le problème des unions entre Français et Indiennes, qualifiées d'adultère ou de fornication par les missionnaires, était considéré comme un fléau à Tadoussac. Sous le pastorat du Père Coquart, de 1746 à 1765, il y avait eu de nombreuses naissances illégitimes provenant de Blancs et d'Indiennes. Le mandement de Mgr Briand aux Montagnais en 1768 avait pour principal but de corriger cette situation. Mgr Briand invitait les Montagnais à ne pas suivre l'exemple des canots de bois (les Français) et mettait les Indiennes en garde contre les excès où quelques-unes se laissent aller, dans l'espérance d'épouser leurs complices. Le gouverneur et l'évêque interdisaient ces mariages.

Les fréquentations entre Blancs et Indiennes n'en continuèrent pas moins. Dans une lettre qu'il adresse de Tadoussac, le 21 avril 1781, au Grand Vicaire Gravé, le Père de La Brosse se plaint de la conduite des Français des Postes il raconte qu'à son arrivée en 1766, un ancien commis était père de quatre enfants métis et que depuis cette date, malgré la mort de plusieurs bâtards , il en restait encore treize de vivants. Ainsi, Basile Neutitshagan, fils de François Desroches, est la souche de la famille Assini (traduction de roche), de la Côte-Nord, Son fils Jean-Baptiste Assini sera chef de Tadoussac.(8)

Et le métissage ne cessera de s'accentuer après 1784 d'autant plus que le rôle du Métis dans la vie indienne et chrétienne des Postes est considérable: les métis jouissent de la considération des Montagnais et de la confiance des Français et ils étaient tout désignés pour servir d'intermédiaires entre les Français et les Montagnais, entre les missionnaires et les chrétiens.

Chez les Montagnais et les Naskapisàn les noms n'étaient pas héréditaires. Le Père La Brosse tentera d'éliminer ces binomii à partir de 1766; son entreprise réussit assez bien et Réal Doyle, de l'Institut généalogique de Québec, est parvenu à constituer des registres de mariage de la basse et de la moyenne Côte-Nord. Selon ces registres, l'ascendant des Collard Amérindien serait un Thomas Collard, Amérindien ou métis, ayant épousé Agnès 8abishtan(9) le 15 juin 1828.

 Thomas Collard Amérindien ou métis

      Il y a tout lieu de croire que ce Thomas Collard, Amérindien ou métis, est celui à propos duquel Jacques Frenette (10) écrit:   "Thomas Collard (...) chassait près des sources de la rivière Manicouagan. Il faisait partie des montagnais de l'intérieur (...)"

Au printemps 1857, douze familles étaient arrivées avec Thomas Collard, un Montagnais dont les territoires de chasse se trouvaient sur la rivière Manicouagan. Ces douze familles de Naskapis avaient passé l'été à Betsiamites et y avaient reçu des approvisionnements au moment de leur départ à la fin de la saison estivale, ce qui avait épuisé les vivres du poste. ? part une famille qui avait l'habitude de se rendre à Betsiamites à chaque été, les autres y avaient été entrainés par Thomas Collard. Ce dernier leur servait d'intermédiaire avec le poste de la Compagnie de la Baie d'Hudson et des commerçants indépendants (...)

Thomas Collard n'est jamais identifié comme chef dans les archives de la compagnie britannique. Nous savons cependant qu'il fut considéré comme l'un des meilleurs chasseurs aux postes des Ilets-Jérémie et, plus tard, à Betsiamites. Du temps des Ilets-Jérémie, Collard était celui à obtenir les crédits les plus importants au poste et à afficher les rentrées les plus fortes (...) Il devait donc être un personnage influent et respecté parmi les siens. Bref, les chiefs des agents du poste des Ilets-Jérémie étaient, à peu de choses près, les députés des missionnaires.

Hélène Bédard (11) confirme ce rôle:

     "les Montagnais... Jean-Baptiste Estlo, Thomas Collard et Louis Bacon étaient les principales figures du pouvoir traditionnel au début de cette période (i.e. années 1850). Leurs signatures apposées au bas de quelques requêtes adressées au gouvernement et le statut de député que leur prêtent les missionnaires confirment ce rôle.

     Mais ce Thomas serait-il descendant de la lignée de Joseph Collard?

"Ma mère me l'a dit"

Nous n'avons pas trouvé, à ce jour, l'acte de naissance de ce Thomas Collard, Amérindien ou métis. Mais nous avons trouvé que, le 28 juin 1805, le couple Collard-Lemire a fait baptiser un de ses enfants dans la région des Sept-Iles ,donc ce couple y vivait; que ce couple avait préalablement donné naissance à Thomas Collard futur capitaine du Nord qui allait s'unir à M.-Louise Crépin en 1813; et que ce dernier Thomas était le seul de ce nom à avoir vécu dans ces postes à cette époque.

Mais surtout, l'acte de mariage,(12) inscrit aux Sept-Iles, de Thomas Collard, Amérindien ou métis, avec Agnès 8abishtan est couché en ces termes:

Le quinze Juin 1828 le mifsionaire foufsigné a joint en
mariage Thomas fils de Thomas Colard et Agnès fille de louis 8abishtan...

Pourquoi ce Thomas aurait-il déclaré au missionnaire, lors de son mariage, que son père était "Thomas Colard"? Peut-être ne disposait-il pas d'acte à l'appui; mais Agnès 8abishtan lui aurait dit, et qui savait mieux qu'elle?
Les confidences de Monsieur le Curé Léonce Collard à Lucien seraient ainsi fondées et Thomas Collard, capitaine du Nord, aurait-il hors mariage, hélas! contribué à ce que soit comblé d'une certaine manière le souhait de Champlaim exprimait en 1633 à un auditoire autochtone: Nos garçons se marieront à vos filles, et nous ne serons plus qu'un peuple"
 


--------------------------------------------------------------------------------

1- Auteur de: Un citadin et un villageois en Nouvelle-France , une riche moisson.
2-TANGUAY, Cyprien, Dictionnaire généalogique des familles canadiennes , Montréal, Eusèbe Senécal et fils, Imprimeurs-Éditeurs ; et Institut généalogique Drouin, Dictionnaire national des canadiens français , 1608-1760, et Répertoire alphabétique des mariages des canadiens français , 1760-1935...
3-Appellation retenue par l'Institut généalogique Drouin, op. cit. ; on a aussi utilisé les désignations "voyageur" et "pêcheur
4- Le quatrième registre de Tadoussac , 1982, Presses de l'Université du Québec.
5- Une honorable compagnie, de petits trafiquants et des vauriens - Les relations commerciales entre la Compagnie de la Baie d'Hudson et les Montagnais de Betsiamites ( 1821-1870) , 1993, Université Laval.
6- Les capitaines Collard étaient-ils à l'emploi des compagnies d'origine anglaise ayant tôt, après la conquête, fusionné en une seule : La compagnie de la Baie d'Hudson ? Ou encore, étaient-ils des commerçants résidents ou des commerçants canadiens indépendants ? La réponse à ces questions, très intéressantes, ne permettrait pas de solutionner l'énigme patronymique.
7- Op. cit. ; nous avons respecté l' esprit, mais non la lettre..
8- Et Léo-Paul Hébert d'ajouter :S'il nous était possible de pousser plus loin notre enquête, nous découvririons sans doute un nombre impressionnant de cousins chez nos compatriotes Montagnais Agrave; noter que Léo-Paul Hébert a ainsi retracé plusieurs autres origines françaises que nous ne rapportons pas ici.
9- "8 "se prononce "oui"; 8abishtan signifie "Martre" ;les noms, chez les Montagnais, étaient, très souvent, empruntés au monde animal.
10- Op. cit.
11- Les Montagnais et la réserve de Betsiamites, 1850-1900, 1988, Institut québécois de recherche sur la culture.
12- Source : Registre des missionnaires conservé à l'Archevêché de Québec
[/quote]
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:17

Anne-Marie Brissette a écrit:Bonjour

Le texte de Serge Goudreau sur la famille Collard a été publié dans les Mémoires de la Société. généalogique canadienne-franaise¸(MSGCF) sous le titre " Des Collard de souche canadienne et montagnaise", vol, 53, no 3, automne 2002, p. 207-216.

Ce texte vient d'être réédité dans un volume consacré à la généalogie montagnaise. Voir le site de la SGCF pour obtenir ce volume publié en 2012.
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:17

Genealpha a écrit:des Français de France ne sont pas Montagnais

Les Montagnais c'est propre au Québec


La filiation Montagnaise se fait par les femmes et non par les Collard

Montagnais  Choisir une communauté    Betsiamites    EssipitLa RomaineMashteuiatshMatimekush-Lac JohnMinganNatashquanPakua ShipiUashat et Maliotenam     


Les Montagnais forment la nation autochtone la plus populeuse du Québec. Avant la colonisation, ils occupaient un immense territoire longeant la Côte-Nord et le Saguenay, englobant les terres jusqu'à la hauteur de Schefferville. Selon des témoignages issus de la tradition orale, les Montagnais côtoyaient les Inuit de façon plus ou moins harmonieuse jusqu'à ce que ces derniers se replient au nord, en 1760. Au XVe siècle, les Montagnais ont établi les premiers contacts avec des baleiniers et des morutiers européens venus pêcher sur les côtes et établir des campements temporaires.

Très tôt, ils nouèrent avec les Européens des relations basées sur le commerce des fourrures, ce qui les amenèrent à modifier leur mode de vie traditionnel nomade pour s'adonner quasi exclusivement au piégeage des animaux à fourrure. La tradition orale montagnaise conserve de nombreux détails sur cette période. On raconte par exemple que les Montagnais et les Français avaient conclu une entente permettant à ces derniers d'occuper certaines terres en échange de farine, afin de prémunir les Montagnais contre les famines chroniques. Ainsi, dans les récits, il est souvent question l'époque pré-farine.

À l'époque pré-farine, les Montagnais pratiquent une économie de subsistance tirée des ressources fauniques abondantes. Ils utilisent les peaux et les os pour se confectionner des vêtements et des armes. Ë l'époque pré-farine, ils échangent leurs pelleteries contre du saindoux, du thé, du beurre, de la toile et des armes à feu. Le clergé a tôt fait de s'établir à proximité des postes de traite pour agrandir la famille chrétienne. Dès 1632, les jésuites ouvrent leur première mission chez les Montagnais. Ë la fin du XVIIIe siècle, la Compagnie de la Baie d'Hudson exploite plusieurs postes de traite en territoire montagnais.

Au cours du XIXe siècle, l'exploitation forestière supplante le commerce des fourrures. Cette nouvelle activité, combinée au peuplement de la vallée du Saint-Laurent, dépossède les Montagnais de nombreux territoires de chasse. Ils se replient alors vers le nord de leur territoire mais en vain, car la colonisation les rejoint bientôt jusqu'au lac Saint-Jean.

C'est à cette époque que le gouvernement canadien crée les premiers villages: Mashteuiatsh, Les Escoumins et Betsiamites. Au début du présent siècle, l'exploitation minière et la construction de barrages hydroélectriques transforment davantage ce qu'il reste du territoire traditionnel des Montagnais. Des clubs privés occupent les meilleurs sites de chasse et de pêche sur les rivières à saumons, de sorte que les Montagnais ont difficilement accès aux ressources qui leur assuraient jadis subsistance.

Vers les années 1950, le gouvernement fédéral crée de nouveaux villages: Uashat et Maliotenam, Natashquan, La Romaine, Matimekosh et Mingan. Des Montagnais s'installent aussi à Pakua Shipi, bien que le territoire n'ait pas le statut officiel de réserve indienne. Au cours des dernières décennies, les Montagnais ont récupéré certaines pourvoiries ayant appartenu à de grandes compagnies privées. L'économie des collectivités de Mingan, La Romaine et Natashquan est étroitement liée à la pêche au saumon. Les Montagnais sont conscients du potentiel économique que recèle l'industrie touristique de leur territoire.

Pour en tirer le maximum, les Atikamek et les Montagnais négocient avec les gouvernements fédéral et provincial pour un partage équitable des ressources dont ils avaient jadis la jouissance, et pour un nouveau partage des pouvoirs sur leur territoire ancestral.
 
 
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:19

Genealpha a écrit:Je suis moi aussi descendante par une union d'un Québécois Martin Provost Prévost né en France et de Marie Olivier Sylvestre Manitouabeouich

C'est encore la descendance qui est Métis
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:19

Genealpha a écrit:Amérindiens: l'écrit et la tradition orale
Le réputé historien de la Beauce, l’abbé Honorius Provost (1909-1997) conteste rudement, à l’encontre de Madeleine Ferron (1922-2010) et d’autres, «l’hypothèse d’un métissage fréquent entre Beaucerons et Sauvages étrangers de passage,» selon ses dire. Que dire de Martin Prévost son ancêtre? Une virulente polémique s'est développée entre Provost et Ferron.

http://sites.google.com/site/wwwccpbca/honorius-provost

Ferron développe les enquêtes sur la tradition orale rappelant de nombreux souvenirs de familles enfouis au fond de la mémoire…un peu honteuse de ces intermariages ou métissage du moins.

Tant qu’à Provost, il base ses avancés sur la documentation écrite. Bien, mais que dire du clergé missionnaire qui noyait dans le presqu’anonymat ces petits enfants nés hors mariages et dont les actes de baptêmes laissent voir de parents inconnus ou du moins l’appellation simple de Sauvages, avec seulement des parrains-marraines consignés aux registres.

http://sites.google.com/site/wwwccpbca/%20...%20-la-beauce

En 33 ans de carrière comme professeur d'histoire Québec-Canada en secondaire 4,
j'ai reçu beaucoup de confidences ouvertes ou pas
sur de possibles racines amérindiennes
d'une partie de mes 5500 étudiants
qui ont passé dans mes cours.
Pour la plupart, la tradition orale est la seule preuve d'un métissage.
Racisme, aculturation?
De plus, plusieurs semblent avoir identifié
avec leurs parents et grands-parents
l'ancêtre qui serait celui ou celle à sang amérindien.

Tant mieux si des preuves écrites existent,
mais la tradition orale qui court,
d'une génération à l'autre,
n'est pas toujours sans fondement.

Il n'y a pas de fumée sans feu.
La vie, c'est comme traverser un cours d'eau,
il suffit de s'enligner sur deux épinettes.
Il ne faut pas perdre de vue celle d'en arrière,
car elle est aussi importante que celle d'en avant.
(Félix-Antoine Savard)
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:20

Genealpha a écrit:c'est pas parce qu'une famille fait du commerce avec les Amérindiens qu'elle est obligatoirement Amérindienne



Si on fait du commerce avec des chinois on n'est pas chinois pour autant
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:20

Anne-Marie Brissette a écrit:Bonjour

Extrait du registre des Postes du Roi (Betsiamites)

Le quinze juin 1828 le missionnaire soussigné a joint en mariage Thomas fils de Thomas Collard et Agnès fille de Louis Wabishtan en présence de Pierre Theatmashigan et de Marc Vallé

Selon Serge Goudreau (pages 109-110 de son livre), ce montagnais du nom de Thomas Collard serait le fils illégitime du canadien Thomas Collard (pêcheur de saumon à la rivière Moisie en 1809), qui épouse Louise Crespin en 1813
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:21

tite sorciere a écrit:Le Quebecois Denise s'était Martin Prevost qui maria  Marie Olivier Sylvestre Manitouabeouich
le Jean Pierre , c'est lui qui est né en France !!
PRÉVOST (Provost), MARTIN, un des pionniers de Beauport, près de Québec, né vers 1611, fils de Pierre Prévost et de Charlotte Vien, de Montreuil-sur-le-Bois-de-Vincennes (aujourd’hui Montreuil-sous-Bois), près de Paris, décédé à Beauport le 26 janvier 1691



Genealpha a écrit:Je suis moi aussi descendante par une union d'un Québécois Jean-Pierre Prévost né en France et de Marie Olivier Sylvestre Manitouabeouich

C'est encore la descendance qui est Métis
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:21

Genealpha a écrit:ça a bien de l'allure pour celui-là Mais Monsieur Simard n'est pas descendant de ce Thomas époux de cette Agnès

Anne-Marie Brissette a écrit:Bonjour

Extrait du registre des Postes du Roi (Betsiamites)

Le quinze juin 1828 le missionnaire soussigné a joint en mariage Thomas fils de Thomas Collard et Agnès fille de Louis Wabishtan en présence de Pierre Theatmashigan et de Marc Vallé

Selon Serge Goudreau (pages 109-110 de son livre), ce montagnais du nom de Thomas Collard serait le fils illégitime du canadien Thomas Collard (pêcheur de saumon à la rivière Moisie en 1809), qui épouse Louise Crespin en 1813
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:22

genealpha a écrit:j'ai fait la correction dans mon texte c'est bien Martin Provost ou Prévost
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:24

@lory a écrit:Ah lala!
          Des mots, des mots. Moi, j'ai mes preuves. Quand le temps sera venu, je les placerai ici. Appat du gain?

Sur les réserves comme dans la population en général, y'a des Métis, quoiqu'en disent certains.
Lory :flower: 
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:24

Genealpha a écrit:Smile Smile  as-tu vu des tits chinois dans la gagn ?



@lory a écrit:Ah lala!
          Des mots, des mots. Moi, j'ai mes preuves. Quand le temps sera venu, je les placerai ici. Appat du gain? Lory icon_flower
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:26

@lory a écrit:Non, je les achetais des soeurs quand j'étais jeune. Lory icon_flower  Laughing Laughing 
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:26

Genealpha a écrit:Voici Thomas Collard  de qui Monsieur Simard est descendant

En 1871 il vit à  MacNider dans la Mitis  chez sa fille Élise épouse de Nazaire Ratté et est âgé de 83 ans
http://data2.collectionscanada.ca/1871/jpg/4395569_00536.jpg

avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:32

Genealpha a écrit:Thomas Collard a épousé Luce Chassé en 1859 à Matane et il est dit veuf de Félicité Jobidon


Donc ce n'est pas lui qui a épouse Agnès

Luce Chassé décède à St-Patrice de Rivière-du-Loup le 27 juillet 1913 inhumée le 29

avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:51

Genealpha a écrit:


Dans la même année 1846 ils baptisent 3 enfants donc il a fallu que Thomas Collard soient à la maison un bon moment donné


Henri Olivier et Thomas Collard


Élise Collard


mariage de Céleste


baptême de Placide

Le 22 août 1828 Placide naît à l'île d'Orléan et Thomas signe l'acte de baptême

Il ne peut pas être à l'île d'Orléans et à Bersémis en même temps non ??

Y a bien beau être un ti vite mais là ça ne se peut pas faire une si grande distance pour se marier tout en étant marié à une autre et qui plus est être présent au baptême de son fils et signer.


Arrow Si quelqu'un peut sortir l'acte de mariage de ce Thomas Collard à Betsiamites  pour qu'on voit la signature on verra si à comparer les signatures si l'autre sait signer bien sur
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Dim 08 Sep 2013, 23:57

avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:02

tite sorciere a écrit:Ayant pas tellement suivi la recherche , chu pas sure si c'est de ce
Thomas dont tu parles....1825...Ile D'Orleans  :flower: :flower: 
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:03

tite sorciere a écrit:ah ok je comprend ...tu veux l'acte avec Agnes.....
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:04

tite sorciere a écrit:Y a ceci concernant Thomas Collard et Agnes...

Thomas Collard Amérindien ou métis

      Il y a tout lieu de croire que ce Thomas Collard, Amérindien ou métis, est celui à propos duquel Jacques Frenette (10) écrit:   "Thomas Collard (...) chassait près des sources de la rivière Manicouagan. Il faisait partie des montagnais de l'intérieur (...)"

Au printemps 1857, douze familles étaient arrivées avec Thomas Collard, un Montagnais dont les territoires de chasse se trouvaient sur la rivière Manicouagan. Ces douze familles de Naskapis avaient passé l'été à Betsiamites et y avaient reçu des approvisionnements au moment de leur départ à la fin de la saison estivale, ce qui avait épuisé les vivres du poste. ? part une famille qui avait l'habitude de se rendre à Betsiamites à chaque été, les autres y avaient été entrainés par Thomas Collard. Ce dernier leur servait d'intermédiaire avec le poste de la Compagnie de la Baie d'Hudson et des commerçants indépendants (...)

Thomas Collard n'est jamais identifié comme chef dans les archives de la compagnie britannique. Nous savons cependant qu'il fut considéré comme l'un des meilleurs chasseurs aux postes des Ilets-Jérémie et, plus tard, à Betsiamites. Du temps des Ilets-Jérémie, Collard était celui à obtenir les crédits les plus importants au poste et à afficher les rentrées les plus fortes (...) Il devait donc être un personnage influent et respecté parmi les siens. Bref, les chiefs des agents du poste des Ilets-Jérémie étaient, à peu de choses près, les députés des missionnaires.

Hélène Bédard (11) confirme ce rôle:

     "les Montagnais... Jean-Baptiste Estlo, Thomas Collard et Louis Bacon étaient les principales figures du pouvoir traditionnel au début de cette période (i.e. années 1850). Leurs signatures apposées au bas de quelques requêtes adressées au gouvernement et le statut de député que leur prêtent les missionnaires confirment ce rôle.

     Mais ce Thomas serait-il descendant de la lignée de Joseph Collard?

"Ma mère me l'a dit"

Nous n'avons pas trouvé, à ce jour, l'acte de naissance de ce Thomas Collard, Amérindien ou métis. Mais nous avons trouvé que, le 28 juin 1805, le couple Collard-Lemire a fait baptiser un de ses enfants dans la région des Sept-Iles ,donc ce couple y vivait; que ce couple avait préalablement donné naissance à Thomas Collard futur capitaine du Nord qui allait s'unir à M.-Louise Crépin en 1813; et que ce dernier Thomas était le seul de ce nom à avoir vécu dans ces postes à cette époque.

Mais surtout, l'acte de mariage,(12) inscrit aux Sept-Iles, de Thomas Collard, Amérindien ou métis, avec Agnès 8abishtan est couché en ces termes:

Le quinze Juin 1828 le mifsionaire foufsigné a joint en
mariage Thomas fils de Thomas Colard et Agnès fille de louis 8abishtan...

Pourquoi ce Thomas aurait-il déclaré au missionnaire, lors de son mariage, que son père était "Thomas Colard"? Peut-être ne disposait-il pas d'acte à l'appui; mais Agnès 8abishtan lui aurait dit, et qui savait mieux qu'elle?
Les confidences de Monsieur le Curé Léonce Collard à Lucien seraient ainsi fondées et Thomas Collard, capitaine du Nord, aurait-il hors mariage, hélas! contribué à ce que soit comblé d'une certaine manière le souhait de Champlaim exprimait en 1633 à un auditoire autochtone: Nos garçons se marieront à vos filles, et nous ne serons plus qu'un peuple"
 
http://dralloc.chez.com/Enigme.html
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:10

tite sorciere a écrit:Bapteme de Thomas Colar 1791 Quebec ,,,
sur la meme page y a Louis Colar son frere *sépulture)




Louis Collard déces

avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:12

tite sorciere a écrit:Magnifique lien sur les Collard...tres contemporain  :flower: 
utile aussi pour les voir au USA surtout etc ..
http://www.faqs.org/people-search/collard-wisconsin I love you  

http://www.faqs.org/people-search/collard-wisconsin/
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:32

c'est l'acte de mariage de Thomas Collard avec Agnès l'indienne que je veux voir en 1828


Je veux voir cet acte dont ils parlent

Voici les mariages de 2 fils


faut pas oublier que Lucie Chassé est aussi Béland




mariage Ernest Collard

Mariage de Louis Collard en bas à droite
https://familysearch.org/pal:/MM9.3.1/TH-267-11880-9430-3?cc=1321742&wc=6438352

Louis Collard en 1881 j'imagine que son épouse est à la page voisine

http://www.collectionscanada.gc.ca/base-de-donnees/recensement-1881/001049-119.02-f.php?id=QC_5106359&PHPSESSID=cgvflen4qfg4dnc19qcj3c9un2

Marcelline Boutin épouse de Louis en 1881
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e326/e008137294.jpg


Dernière édition par minoune le Lun 07 Mar 2016, 18:38, édité 1 fois
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lignée de Thomas Collard

Message par minoune le Lun 09 Sep 2013, 00:42

Genealpha a écrit:Arrow  Le Thomas Collard époux de Agnès ne sait pas signer au mariage de ses enfants


mariage de Joseph


mariage de Pierre


Dernière édition par minoune le Lun 07 Mar 2016, 18:46, édité 1 fois
avatar
minoune
Modérateurs

Sexe : Féminin Patronymes recherchés Patronymes recherchés : Patronymes recherchés
Age : 61
Localisation Localisation : Rivière-du-Loup

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum